Développeur informatique : le maître architecte des interfaces informatiques

Développeur informatique : le maître architecte des interfaces informatiques
Développeur informatique : le maître architecte des interfaces informatiques
Note d’utilisateur: 0 (0 votes)

Avec la révolution numérique du secteur professionnel, le développeur informatique s’est vu propulsé au rang des profils indispensables à la croissance des entreprises. Créatif et amoureux des innovations, il se charge de traduire les besoins des clients en ligne de code informatique, détecte les dysfonctionnements et met au point des solutions informatiques. Zoom sur un métier en plein essor.

Le métier et les missions principales

Ayant en règle générale suivi une formation concepteur et développeur informatique, il réalise avant tout un cahier des charges dans lequel sont fixés les besoins des utilisateurs et les solutions techniques à mettre en place. Ensuite, il passe à l’écriture du programme, d’un commun accord avec le client, en utilisant des progiciels (logiciels prêts à l’emploi) qu’il adapte aux besoins spécifiques du projet.

Avant le lancement des applications développées, il effectue des tests pour s’assurer que tout va bien. Les notices techniques et les guides pour utilisateurs sont également faits par le développeur, ainsi que le soutien technique, la formation ou la maintenance technique logiciel.

Au niveau des débouchés, le développeur évolue généralement au sein des banques ou des grandes entreprises. Mais, il peut également être employé chez les fournisseurs, principalement des sociétés de services et d’ingénierie en informatique (SSII). Les conditions de travail sont parfois difficiles, avec des missions de nuit ou jours d’astreinte en cas d’urgence, mais les salaires compensent ces difficultés. Un développeur débutant peut commencer avec un salaire de 2 100 € brut par mois, et prétendre jusqu’à plus de 3 500 € par la suite. Un bon compromis !

Formation et compétences requises

Généralement, les employeurs misent davantage sur les jeunes diplômés bac +2/+3 pour occuper des postes de développement web/applications. Cela dit, le degré de complexité des systèmes peut pousser les entreprises à opter pour des candidats qui ont obtenu un master ou un diplôme d’ingénieurs.

Pour espérer une carrière de développeur réussie, la rigueur, le sens de l’organisation et de la méthode sont des indispensables. Mais, il y a aussi l’aptitude à travailler en équipe, la rapidité d’exécution et une excellente capacité d’adaptation. L’anglais est un atout important.

Par admin

Laissez une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*